Catégories
Actualités

Comment fonctionne une imprimante 3D ?

Depuis son utilisation dans différents secteurs jusqu’à ce jour, l’imprimante 3D suscite des questions qui restent sans réponse pour le grand public. Alors, pour démystifier les doutes et le fonctionnement de cet appareil, nous allons aborder différentes questions concernant l’imprimante 3D dans ce qui suit.

En quoi consiste l’impression 3D ?

Appelée également fabrication additive, l’impression 3D consiste à fabriquer des objets en 3D à partir d’un fichier numérique. C’est grâce à ce processus qu’il est possible de créer des objets en se servant de la technologie 3D. L’imprimante 3D permet en effet de créer un objet en déposant des couches de matériaux de manière successive. Il est possible d’utiliser différentes matières comme le plastique, le bois ou encore le métal dans l’impression 3D.

Contrairement à la fabrication soustractive traditionnelle, l’impression 3D est particulièrement différente puisqu’on n’aura pas besoin d’utiliser une fraiseuse ou un autre équipement pour la conception. Grâce à cette technique, il est possible de créer des formes beaucoup plus complexes avec moins de matière. On peut donc miser sur la rapidité et la facilité de fabrication, sans oublier le côté minimaliste qui permet de réduire la quantité de matière première utilisée.

Comment fonctionne l’impression 3D ?

Nous avons pu voir en quoi consiste l’impression 3D, et dans ce qui suit, nous allons répondre à la question sur son fonctionnement. Lorsque vous décidez de créer un objet quelconque avec une imprimante 3D, vous avez besoin d’un modèle 3D. Vous êtes libre de le créer vous-même ou d’en télécharger depuis un référentiel 3D. Pour cette tâche, vous avez à votre disposition un scanner 3D, une application pour impression 3D, un appareil hépatique ou encore un logiciel de modélisation 3D. L’imprimante 3D fonctionne soit par découpage de dépôt de matière à partie d’une trancheuse intégrée, soit par solidification par lumière.

En matière de logiciels de modélisation, il faut savoir que vous avez le choix parmi un grand nombre de logiciels disponibles sur le marché. Vous avez le choix entre des logiciels open source ou encore des logiciels qui coûtent chers en matière de licence. Du coup, si vous souhaitez utiliser une imprimante 3D pour la première fois, nous vous suggérons d’opter pour un logiciel gratuit que vous pourrez manier en toute simplicité. Ce dernier comporte toutes les bases nécessaires pour mieux comprendre le fonctionnement d’un logiciel 3D.

Comment se développe l’industrie de l’impression 3D ?

Si au tout début, l’imprimante 3D avait été utilisée dans la fabrication de prototype ou encore d’un objet à un stade unique, aujourd’hui, cela ne semble plus être le cas. Cette méthode de fabrication a intégrée une sphère beaucoup plus élevée en atteignant une grande majorité d’utilisateurs. En effet, de plus en plus d’industries l’utilisent dans leur chaîne d’approvisionnement tout bonnement grâce aux multiples avantages qu’elle représente. Et selon les estimations, d’ici 2026, l’impression 3D atteindra les 41 milliards de dollars sur le marché mondial.

Cette méthode de fabrication moderne permet de modéliser les matières les plus difficiles et les formes les plus délicats. C’est pour cette raison qu’on peut la retrouver dans des domaines différents nécessitant la performance technologique. Cela est le cas pour la fabrication et la reconstruction de :

  • produits dentaires
  • lunettes
  • maquettes et maquettes architecturales
  • prothèses médicaux
  • accessoires de cinéma
  • design (lampes, meubles, etc.)
  • fossiles en paléontologie
  • objets anciens en archéologie
  • os et des parties du corps en médecine légale
  • preuves lourdement endommagées récupérées sur une scène de crime
  • prototypage pour les constructeurs automobiles

L’utilisation de l’impression 3D dans le milieu aéronautique

L’impression 3D est également utilisée dans l’industrie aéronautique mais de manières différentes. Cela est le cas lors de la fabrication de 30 000 buses de carburant implanté dans le moteur de l’avion LEAP par le GE Aviation. La firme arrivait à fabriquer 600 buses par semaines grâce à 40 imprimantes 3D.  Mais, aujourd’hui, nous sommes certains que ce chiffre a largement augmentés. A noter que pour la fabrication de ce moteur, une vingtaine de pièces individuelles devait être assemblée entre elles, et comparées au moteur traditionnel, celui-ci pèse 25% de moins avec cinq fois plus de résistance.

Le moteur LEAP est l’un des moteurs les plus en vogue dans le milieu aéronautique grâce à son haut niveau d’efficacité. Le coût de fabrication est largement inférieur grâce à l’utilisation d’une imprimante 3D, notamment en ce qui concerne les buses de carburant. En effet, l’impression de cette seule pièce à partir d’une imprimante 3D a permis de générer des centaines de millions de dollars d’économie à la firme.

Il faut reconnaître que l’imprimante 3D est utilisée dans plusieurs secteurs et qu’elle promet de nombreux avantages, non seulement au niveau financier mais aussi au niveau de la fabrication. En effet, cette imprimante permet de modéliser n’importe quel objet les plus difficiles qui existent, que ce soit pour les besoins industrielles ou particuliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *