Catégories
Emploi

Chômage partiel, qu’est-ce que cela implique ?

Les conséquences économiques et sociales de la pandémie de coronavirus se font de plus en plus ressentir. L’une de celles-là est certainement la situation que doivent vivre presque la totalité des entreprises, mais également des millions de salariés qui sont menacés d’être au chômage.

En effet, avec l’avancée de ce virus inquiétant, mais également à cause des solutions qui ont été adoptées pour pouvoir le contrer, l’économie française baisse de plus en plus et c’est surtout puisque la plupart des secteurs d’activité essentiels sur ce plan tournent au ralenti.

Eh oui, nombreux sont actuellement les entreprises, peu importe leur taille et leur domaine d’activité qui ont dû fermer leur porte ou aussi de limiter leur activité puisqu’il n’y a pas assez de commande et ce, en se séparant de la plupart de leur salariés ou aussi en les proposant le chômage partiel.

Qu’est-ce que le chômage partiel ?

Figurant dans l’article L5122-1 du Code du travail, le chômage partiel ou aussi appelé le chômage technique est une mesure que doit prendre une entreprise dans le cas où elle traverse des difficultés sur le plan économique.

Pour faire plus clair, le chômage partiel est adopté lorsqu’une entreprise ne peut plus garantir le fait de donner du travail à la totalité ou à la partie de ses salariés et par conséquent de les rémunérer, ce qui met en suspension les activités de ces derniers durant une période déterminée.

Toutefois, contrairement au simple chômage, les salariés qui en sont touchés reçoivent quand même une partie de leur salaire qui est perçue comme étant une indemnité et qui est calculée selon un pourcentage de la rémunération antérieure.

Qui peuvent être touchés par le chômage partiel ?

A cause de la crise sanitaire qui s’est déclaré à cause du Covid-19, la plupart des entreprises rencontrent des difficultés en ce moment et ont de ce fait pris des mesures, notamment le fait de mettre en place le chômage partiel pour leurs salariés.

Effectivement, à cause de la situation actuelle, c’est surtout l’une des meilleures solutions pour une entreprise de s’en sortir.

Toutefois, il faut préciser que cela dépend de quelques conditions que l’organisation devra remplir car ce n’est pas toutes les entreprises qui peuvent faire cela. Donc, pour que les salariés puissent être au chômage partiel, leur entreprise devra justifier :

Le fait qu’elle fait face à une fermeture temporaire de la totalité d’une partie de ses activités

Le fait qu’elle doit réduire l’horaire de travail de ses salariés

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *